Chloé Laurent

Les entreprises employant plus de 100 travailleurs ont désormais jusqu’au 31 janvier 2018 pour compléter l’enquête fédérale sur les déplacements domicile-travail soumise par le SPF Mobilité et Transports.

En effet, la loi-programme du 8 avril 2003 oblige, tous les trois ans, les entreprises et les organismes publics, situés sur le territoire belge et qui emploient plus de 100 travailleurs en moyenne, à répondre à l’obligation fédérale de diagnostic mobilité. Les objectifs de ce diagnostic sont multiples:

  • Obtenir une idée complète et correcte des déplacements domicile-travail d’une large partie des travailleurs en Belgique et ainsi préciser la demande en matière de transports.
  • Stimuler une prise de conscience quant à la problématique et lancer le débat à ce sujet entre partenaires sociaux au sein de l’entreprise.
  • Inciter à un changement d’attitude de sorte que, par la concertation entre l’employeur et les travailleurs, il soit fait un pas vers l’établissement volontaire d’un plan de déplacements d’entreprise.

Comment faire ?

Les employeurs concernés (entreprises >100 travailleurs) doivent:

  • Remplir un questionnaire et introduire une enquête par établissement >30 personnes avant le 31/01/2018.
    • Un outil informatique facultatif, permet d’interroger les travailleurs en interne.
    • Un mode d’emploi vous aide dans l’utilisation de l’application.
  • Soumettre l’enquête, pour avis, aux représentants du personnel.

Profitez de la Semaine de la Mobilité (du 16 au 22 septembre), pour interroger vos travailleurs sur leurs déplacements domicile-travail ! Et pourquoi ne pas déjà leur proposer d’expérimenter de nouveaux modes de déplacements durant cette semaine à thème ? Plus d’infos : www.mobilite-entreprise.be

Pour en savoir plus à propos de l’enquête fédérale sur les déplacements domicile-travail, n’hésitez pas à vous rendre sur le site web du SPF Mobilité et Transports.