Tout déplacement commence ou finit par la marche… Sur des distances inférieures à 2 km et dans des conditions atmosphériques relativement clémentes, la marche est sans nul doute l’un des modes de transport les plus adaptés au déplacement domicile-travail en ville ou en complément des autres modes de transports. Aussi, on considère que pratiquer la marche, tous les jours, à hauteur de 30 minutes est bénéfique pour la santé physique mais aussi pour la santé mentale et le bien-être en général Que ce soit pour son image de marque, pour l’accès d’une personne (momentanément) handicapée ou pour une simple question de cadre de vie, l’entreprise pourra utilement porter une attention particulière sur les aspects d’accessibilité à pieds de son site et de ses bâtiments.

Comment faire ?

Chacun des travailleurs peut, à un moment donné, devenir une personne à mobilité réduite: une grossesse, une jambe dans le plâtre… Mais loin de ça l’idée qu’il ne faille penser ces aménagements que pour ces situations “exceptionnelles”. En fait, c’est au jour le jour que la qualité de cette accessibilité se fera ressentir sur le personnel. En tant que responsable mobilité, vous pouvez encourager, de manière simple, la part modale de la marche à destination de l’entreprise de la manière suivante :

  • Identifier des itinéraires piétons (mais aussi cyclables) agréables à proximité et à destination de l’entreprise (Réseau RAVeL).
  • Augmenter le nombre d’accès spécifiques à votre entreprise pour les piétons (travailleurs et visiteurs).
  • Inciter vos collaborateurs à emprunter les escaliers plutôt que l’ascenceur.
  • Signaler et sécuriser les accès piétons depuis l’extérieur de l’entreprise mais aussi depuis le parking intérieur.
  • Réaménager ou contribuer financièrement au réaménagement de sentiers communaux.
  • Mettre en place une indemnité kilométrique pour les piétons.

Ainsi, il existe une indemnité kilométrique allant jusqu’à 0,15 €/km, exonérée d’impôt aux travailleurs faisant tout ou partie du trajet domicile-travail à pied. Si le travailleur combine la marche à l’usage d’un transport en commun, cette indemnité piétonne peut être cumulée, à hauteur de 350,00 €, au montant déjà exonéré relatif à l’intervention de l’employeur dans le prix du titre de transport utilisé.

Bureau d’études spécialisé en accessibilité et mobilité des piétons: www.plain-pied.com

Association de préservation et de valorisation des chemins et sentiers publics: www.sentiers.be

Plus d’infos sur le portail de la Mobilité du Service Public de Wallonie: « La marche – Avantages »

Parcourir le dossier « Le piéton, un modèle pour les villes en renouveau » d’Aires Libres de l’asbl Gamah de mai 2013