La gestion de la mobilité en entreprise a trait aussi bien à l’optimisation des déplacements des collaborateurs qu’aux déplacements évités ou les plus limités possible. L’avènement des nouvelles technologies permet aujourd’hui de proposer d’autres modèles d’organisation du travail.

Qu’il s’agisse de télétravail, de travail décentralisé ou de travail en situations mobiles, les entreprises ont de plus en plus de possibilités de réduire et d’impacter positivement la mobilité de leurs collaborateurs sans pour autant diminuer leur productivité.

Les « New Ways Of Working » (NWOW) ou « Nouvelles Formes d’Organisation du Travail » (NFOT) répondent ainsi à différents constats :

  • l’accroissement des embouteillages entre domicile et lieu de travail;
  • l’émergence de fonctions qui ne requièrent pas d’être présent à temps plein dans l’entreprise;
  • l’acceptation d’une évaluation basée sur des critères quantifiables plutôt que sur des prestations horaires.

Ainsi, en matière de NWOW/NFOT, différentes possibilités s’offrent aux employeurs, en plus l’utilisation de la vidéoconférence qui peut s’avérer utile en cas de réunion   :

Le télétravail est une forme d’organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant la technologie de l’information, dans le cadre d’un contrat d’emploi/relation, où le travail, qui pourrait également être presté dans les locaux de l’employeur, est effectué hors de ses locaux, de façon régulière.

Comment faire ?

Il est conseillé de regrouper les heures de télétravail afin de composer des journées complètes passées hors de l’entreprise. Le télétravail s’accompagne d’un management par objectifs et implique la fourniture des équipements nécessaires pour travailler à la maison: un PC et une connexion Internet.

Les coûts liés au télétravail pour l’entreprise, dépendent du type de travail à effectuer et du matériel nécessaire (PC, imprimante, connexion internet, …).

www.belgium.be/fr/publications/ (Clés pour… introduire le télétravail dans une entreprise)

Un Smart Work Center est un espace de travail décentralisé, flexible et pré-équipé des technologies rassemblé dans un réseau. Il répond à des critères de confort, d’ergonomie et de sécurité.

Comment faire ?

Le réseau SWC compte actuellement 8 centres (privés et publics), répartis dans les différentes provinces. La formule se veut souple : il n’y a pas de contrat de locataire long et compliqué à signer, pas d’engagement à long terme, ni de paiement d’une grosse caution à verser à l’avance. Il s’agit d’être à l’écoute des clients et de faire au mieux pour les satisfaire. Les prix pratiqués sont très compétitifs, avec plusieurs formules tarifaires pour satisfaire les différents types d’utilisateurs.

À terme, l’objectif est d’atteindre une trentaine de centres répartis dans toute la Belgique afin d’offrir un réseau dense et un « point de chute » à proximité de tous les principaux centres d’activité économique.

www.creativewallonia.be/projets/ (SmartWorksCenter, de quoi s’agit-il?)

Un espace de coworking, également appelé HUB, est un lieu d’accueil, de travail et de rencontre pour les entrepreneurs, porteurs de projets et d’idées et souhaitant les partager avec d’autres. Contrairement aux SWC, le coworking a une vocation de mise en réseau.

Ce lieu offre aux entrepreneurs ou futurs entrepreneurs, des bureaux dans un espace ouvert, une salle de réunion pour recevoir d’éventuels partenaires, un accès internet et éventuellement les commodités de vie et de travail. Dans ce lieu règne une ambiance décontractée et informelle qui libère la créativité. Une animation du lieu est spécifiquement prévue afin de favoriser les rencontres et le croisement des talents.

Par ailleurs, le coworking offre une flexibilité maximale : on fréquente l’espace totalement à la carte, selon ses propres besoins, pour une journée, quelques heures par mois, de façon régulière ou même illimitée. Les forfaits sont mensuels et sans engagement (pas de bail). Pour un tarif raisonnable, on a de plus accès aux équipements (poste de travail dans un espace ouvert, salles de réunion,..) et aux événements organisés dans l’espace de coworking.

Le coworking permet de favoriser la collaboration entre acteurs (qui forment une véritable «communauté») et ainsi de créer un écosystème innovant au niveau local.

www.creativewallonia.be/projets/ (Coworking, de quoi s’agit-il?)

www.cowallonia.be  (Qu’est-ce que le coworking?)

www.digitalwallonia.be/profiles/cowallonia/

Incitants

  • Mettre en place une convention collective de travail;
  • Mettre en place des actions de communication et de sensibilisation;
  • Verser une indemnité au travailleur dans le cadre du télétravail. Celle-ci couvre alors les frais de connection internet et éventuellement les frais liés à l’usage d’un ordinateur privé.

www.belgium.be (Règlement du télétravail)

www.emploi.belgique.be (Le travail à domicile)

Réglementation

Depuis 2006, le télétravail est réglementé par une convention collective de travail. Voici ses principes essentiels :

  • Le télétravail est volontaire.
  • Un accord écrit doit être conclu individuellement pour chaque télétravailleur avant le commencement du télétravail.
  • Il doit figurer explicitement dans le contrat de travail. La fréquence du télétravail (par exemple le nombre de jours par semaine) doit y être mentionnée.
  • Le télétravailleur doit bénéficier des mêmes conditions de travail et des mêmes droits (formation, possibilités de carrière, etc.) qu’un autre travailleur.
  • Le télétravailleur gère lui-même l’organisation de son travail dans le cadre de la durée du temps de travail en vigueur dans l’entreprise. Sa charge de travail ne peut être supérieure à celle des travailleurs occupés dans les locaux.
  • L’employeur est tenu de fournir les équipements et le support technique nécessaires au télétravail.