Chaque année, la Semaine de la Mobilité se déroule en Wallonie du 16 au 22 septembre. Cet événement, coordonné par le Service public de Wallonie (SPW), a pour objectif de sensibiliser les citoyens et les entreprises afin de revaloriser l’espace public, de réduire le nombre de véhicules sur les routes et les émissions de gaz à effet de serre y étant liées.

Tout au long de cette semaine, tout citoyen est donc invité à privilégier les modes de déplacements doux et alternatifs à la voiture particulière tels que les transports publics, le covoiturage, la voiture partagée, le vélo, la marche à pied etc. Pour améliorer la mobilité, l’engagement des entreprises est un facteur essentiel ! Elles ont, en effet, la possibilité de mettre en place toute une série d’outils pour améliorer les déplacements domicile-travail et professionnels de leurs collaborateurs. C’est pourquoi la Cellule Mobilité de l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) propose à toute entreprise privée, en partenariat avec le SPW, de participer au Défi Mobilité des Entreprises. À cette occasion, les entreprises sont invitées à mener des actions originales en leur sein mais aussi de valoriser les outils déjà mis en place en matière de mobilité alternative.

A la clé ? Remporter le Défi Mobilité des Entreprises 2018 !

Outre la visibilité offerte par une couverture médiatique accrue pendant cette semaine et la valorisation d’une image positive et durable de votre entreprise auprès du grand public, l’entreprise qui se sera le plus mobilisé en mettant en place des actions originales, pendant la Semaine de la Mobilité, gagnera un magnifique vélo à assistance électrique à partager.

L’édition 2018 du Défi Mobilité des Entreprises ne récompensera non plus deux catérogies mais trois catégories ! Les entreprises qui ont mené les initiatives les plus originales, pertinentes et efficaces en matière de sensibilisation et de promotion d’une mobilité alternative se verront récompensés. Ces différents catégories sont :

l’entreprise privée (primée par la Cellule Mobilité de l’UWE)
l’administration/institution publique (primée par le SPW)
et le projet mobilité porté par des représentants du personnel (primée par les Cellules Syndicales de mobilité)

Vous rejoindrez de nombreuses entreprises dynamiques au sein de ce Défi. En effet, l’édition 2017 de la Semaine de la Mobilité en Wallonie, a rassemblé 51 entreprises, 2 parcs d’activité économique et 59 communes.  Vous ne serez donc pas seul à relever ce Défi !

Listes des différentes pistes d’action

Laissez libre cours à votre imagination et parlez-en à votre équipe pour concrétiser les actions les plus adaptées à la situation de votre entreprise

  • Valorisez « l’existant » : pensez à communiquer sur les infrastructures existantes, vos incitants (indemnités transports en commun, vélo), les différents services mis à disposition…
  • Listez les accès à votre entreprise par les différents modes de transport. Communiquez vers votre personnel et vos visiteurs les horaires des trains et des bus. Indiquez la localisation des arrêts, des parkings de covoiturage, des parkings P+R. Publiez les itinéraires cyclables recommandés.
  • Lancez officiellement une action qui pourra se poursuivre toute l’année (adhésion à une plateforme de covoiturage, prêt de vélos à assistance électrique…).
  • Offrez des « incentives mobilité » pour tous les travailleurs qui laissent la voiture à la maison au minimum deux jours lors de la Semaine de la Mobilité.
  • Proposez aux membres de la Direction (et au Service Communication) de relever le Défi et de laisser la voiture au garage au minimum un jour de la Semaine de la Mobilité.
  • Proposez aux employés de tester d’autres modes de transport lors d’un « car free day ». L’espace de parking libéré ce jour-là pourrait alors être transformé en espace convivial pour, par exemple, installer un barbecue, un kicker géant, un espace de beach-volley, un atelier de yoga… (Exemple : http://parkingday.org/).
  • Offrez un petit-déjeuner/apéro/bon sandwich/fruit/glace aux covoitureurs, usagers des transports en commun, cyclistes, marcheurs, etc. un jour ou plusieurs jours de la semaine.
  • Lancez un concours photos en interne avec à la clé : des cadeaux, la réalisation d’une exposition, un calendrier mobilité ou autres.
  • Organisez une « tombola de la mobilité » : si celui qui est désigné par tirage au sort n’est pas venu seul en voiture, il reçoit un cadeau.
  • Inaugurez des infrastructures (parking covoitureurs, vélo, vestiaires) ou de nouveaux services mobilité et communiquez à ce sujet en interne, mais aussi vers la presse locale.
  • Communiquez sur le fait que votre entreprise dispose d’une plateforme de covoiturage.
  • Proposez à votre personnel de tester une semaine sans voiture : l’entreprise offre à ceux qui s’engagent, un abonnement SNCB/TEC/Blue-bike, un vélo, des itinéraires cyclables.
  • Mettez en place un compteur de CO2 : on encode les km parcourus à pied, à vélo, en train (adapter pour covoiturage) + campagne de sensibilisation bilan carbone. En général, les plateformes de covoiturage proposent ce calcul dans leurs applications.
  • Organisez une séance de sensibilisation en entreprise (ex. : séance d’information d’un opérateur de covoiturage, sur la sécurité routière, conférence sur l’utilité du vélo, quiz Code de la route, test de vélos à assistance électrique, etc.).
  • Proposez des challenges en équipes : des groupes de travailleurs s’engagent pendant la Semaine
  • de la Mobilité à devenir des ambassadeurs du covoiturage, du train, du bus, du vélo, etc. et incitent leurs collègues à leur emboîter le pas.
  • Récoltez des témoignages mobilité (anecdotes, coups de gueule, avantages, réflexion).
  • Diffusez par le biais d’écrans, dans votre journal interne… des messages sur la mobilité pendant toute la semaine (Par exemple : le coût des embouteillages = 2% de notre PIB ; l’énergie électrique nécessaire pour 1 km en VAE = 0,1l d’essence ; une place de parking coûte X à l’entreprise, la pollution de l’air tue x personnes chaque année…).
  • Chaque personne qui abandonne la voiture pendant une semaine établit un tableau comparatif des « pour » et des « contre » (à remettre au coordinateur mobilité ; une analyse ultérieure peut être utile pour tenter d’améliorer les choses).
  • Organisez un brainstorming mobilité : quelles actions mettre en place dans l’entreprise pour encourager tel ou tel mode. Privilégiez les idées quick-wins.
  • Organisez une action de vérification de la pression des pneus.
  • Proposez une formation d’écoconduite.
  • Lancer un partenariat avec un concessionnaire pour mettre à disposition du personnel des voitures électriques.
  • Offrez une consultation médicale (pression artérielle, glycémie, poids, test cardio) pour inciter le personnel à bouger et éventuellement à opter pour une mobilité plus active.
  • Organisez un concours pour encourager la marche. Les marcheurs seraient équipés d’un podomètre qu’ils pourraient ensuite conserver.
  • Organiser une balade à la découverte des sentiers existants autour de l’entreprise.
  • Ayez une réflexion par rapport au personnel/aux visiteurs à mobilité réduite.
  • Insérez un écran de veille sur tous les ordinateurs de la société sur une thématique liée à la mobilité durant la Semaine de la Mobilité.
  • Encouragez vos employés à utiliser l’application Formyfit, qui promeut de l’activité physique adaptée à travers la marche, la course à pied et le vélo. https://www.formyfit.com/
  • Un membre de la direction va chercher un (ou plusieurs) membre(s) de son personnel qui habite(nt) à proximité de chez lui.
  • Prévoyez des places de parking pour les covoitureurs et faites-le savoir au personnel. C’est l’occasion de tester !
  • Faites appel à un opérateur de covoiturage.
  • Mettez en valeur l’application ComOn : www.comon.wallonie.be
  • Distribuez un « bon carwash » pour le propriétaire de la voiture qui a fait du covoiturage.
  • Organisez une rencontre entre les personnes intéressées par du covoiturage et des convaincus.
  • Affichez la carte des covoitureurs. Réaliser une carte reprenant les domiciles (ou codes postaux d’origine) des travailleurs. L’afficher dans la cafétéria ou tout autre endroit. Ou réalisez un format numérique et diffusez-le sur l’intranet.
  • Organisez des petits jeux à faire par les covoitureurs dans leur voiture.
  • Offrez aux covoitureurs des retours garantis (bon pour des taxis/billet de train…) en cas d’urgence (enfant malade, réunion non prévue à l’extérieur).
  • Organisez une journée vélo : encouragez le plus de monde à venir travailler à vélo, petit-déjeuner offert + cadeau aux collaborateurs qui viennent pour la première fois à vélo.
  • Organisez des tests de vélos à assistance électrique.
  • Participez au 5e Défi vélo de Tous vélo-actifs : www.veloactif.be
  • Proposez un atelier de réparation vélo, une séance de gravure vélo.
  • Organisez une balade vélo sur un temps de midi pour reconnaître des itinéraires sécurisés (certains bénévoles du GRACQ peuvent vous encadrer).
  • Proposez un apéro aux cyclistes, un « Friday bike day », un pique-nique à vélo …
  • Proposez une formation à vélo dans le trafic, une formation coach avec Pro Velo (théorie et exercices pratiques dans la circulation).
  • Proposez une formation « ambassadeur vélo » (trucs et astuces pour convaincre des collègues à devenir cyclistes, idées d’actions pour les ambassadeurs…).
  • Organisez une formation « sécurité à vélo ».
  • Organisez un événement ludique autour du système de vélo-électrification : des vélos alimentent en électricité une sono, un système de recharge de GSM…
  • Organisez un vélo-tour guidé ou un team building à vélo.
  • Proposez un bike coaching.
  • Proposez des arrivées en convoi de vélos depuis différents lieux de rendez-vous, permettant ainsi de repérer des itinéraires pour rejoindre l’entreprise.
  • Organisez un défi caritatif : pour chaque km parcouru à vélo, l’entreprise ou les travailleurs sous le mode du parrainage, offrent un montant x pour soutenir une cause ou une œuvre.
  • Organisez une conférence de sensibilisation au vélo. Différents thèmes possible ou mix de plusieurs thèmes : les avantages du vélo, la sécurité à vélo, conseils pour venir travailler à vélo.
  • Organisez une réunion à vélo : quitter l’entreprise à vélo et aller faire la réunion d’équipe à l’extérieur.
  • Organisez un midi-conférence au cours duquel un ou plusieurs collègues viendraient raconter leur expérience de vacances à vélo.
  • Organisez une réunion de brainstorming avec les cyclistes : pour partager leurs expériences, pour connaître leurs difficultés, pour présenter vos prochain(e)s activités/projets vélo…
  • Elisez le(a) cycliste du jour avec petite présentation sur l’intranet (interview, photo…).
  • Offrez aux cyclistes les plaquettes « Ceci n’est pas une voiture » ou « Yesss… ! One car less ! » du CNCD 11.11.11. à accrocher à l’arrière du vélo.
  • Promouvoir les services de livraisons à vélo auprès du personnel : ils sont nombreux et implémentés dans de nombreuses régions (Voir liste)
  • Invitez un représentant Bus’ness (TEC) et envisagez avec lui des actions spécifiques, une séance d’information, du matériel de promotion…
  • Faites aussi la promotion du train notamment en utilisant la fiche d’accessibilité de la SNCB, le planificateur de voyage, l’affichage en temps réel, les widgets, en utilisant l’offre « un mois gratuit en train » de la SNCB…
  • Organisez des cagnottes/concours pour ceux qui décident de tester les transports en commun (le TEC et la SNCB offrent des tickets gratuits aux entreprises qui le souhaitent).
  • Testez le flexitime pour éviter les embouteillages.
  • Testez le coworking gratuit dans un des 8 espaces proposés par le réseau Cowallonia.be – http://www.cowallonia.be
  • Proposez une formation d’écoconduite.
  • Lancer un partenariat avec un concessionnaire pour mettre à disposition du personnel des voitures électriques.
  • Organiser une action de sensibilisation des déplacements en groupe des piétons. L’AWSR peut fournir du contenu ou des dépliants sur la problématique.
  • Organiser une action de sensibilisation à l’importance d’avoir un vélo bien équipé et en ordre. L’AWSR peut fournir du contenu, des cartes check-up ou des dépliants sur la problématique.
  • Organiser une action de sensibilisation des automobilistes sur les dangers du GSM au volant ou sur la ceinture de sécurité. L’AWSR peut fournir du contenu ou des dépliants sur la problématique.
  • Cette année, la campagne 2018 de l’AWSR porte principalement sur les « distractions au volant ». L’AWSR fournit un toolkit de communication sur cette thématique (poster, chartes, dépliant, quiz) téléchargeable sur le site http://www.tousconcernes.be/kit-entreprises/ à partir du 12 septembre.

Inspirez-vous aussi du compte-rendu et des présentations du «Coaching» de préparation de la Semaine de la Mobilité organisé au mois d’avril.

Plus d’infos ? La Cellule Mobilité de l’Union Wallonne des Entreprises est à votre disposition pour vous donner des idées d’actions à mener et vous aider à organiser ce Défi. N’hésitez pas à contacter Lucie Castaigne, conseillère à la Cellule Mobilité de l’UWE (010/48.94.05 – lucie.castaigne@uwe.be)

Le Défi Mobilité des Entreprises est organisé exclusivement à l’attention des entreprises souhaitant mettre en place en leur sein des actions « Mobilité » envers leur personnel. Les participants ne peuvent donc être associés à des entreprises de transports publics ou proposan des solutions de mobilité aux entreprises. Ces acteurs peuvent néanmoins contacter la Cellule Mobilité de l’UWE afin de nous faire part de leurs offres que nous pouvons proposer aux entreprises inscrites. La Cellule Mobilité de l’UWE se réserve le droit de refuser certaines inscriptions.