Béatrice Schobbens Aucun commentaire

À Liège et dans la région, les dégâts occasionnés par les inondations de juillet dernier sont colossaux. Routes, tunnels, ponts et berges doivent être nettoyés, sécurisés, voire reconstruits. Les travaux, vu leur ampleur, prendront du temps. En attendant, circuler à Liège est devenu problématique et le sera d’autant plus à partir de ce début septembre avec la fin des vacances et le retour au travail ou à l’école.

Le problème principal vient de la fermeture provisoire des tunnels de la liaison E25-E40/A602 par où transitaient chaque jour entre 70.000 et 90.000 véhicules. Ces flux autoroutiers empruntent désormais les voiries de l’agglomération liégeoises et provoquent, inévitablement, d’importants embouteillages.

Pour ne pas aggraver la situation avec la rentrée, une Task Force « Mobilité inondations » a été mise sur pied à l’initiative du ministre wallon de la mobilité Philippe Henry et de Willy Demeyer, président de Liège Métropole et bourgmestre de la Ville de Liège et réunit le Service public de Wallonie Mobilité et Transport, la SOFICO, le TEC et la SNCB. Cette Task Force a pour objectif de proposer des alternatives de mobilité, mais elle aura besoin de la participation et l’effort de chacun.

Le rôle des entreprises de la région sera de convaincre leurs travailleurs, livreurs et visiteurs d’opter durant quelques semaines pour une mobilité différente, délaissant quand c’est possible la voiture. Il s’agit d’éviter l’engorgement de la Cité ardente, l’obstruction des grands axes qui la sillonnent et par là les entraves au déploiement de l’activité économique de l’agglomération.

C’est pour vous soutenir dans cette mission que La Cellule Mobilité de l’UWE, la Chambre du Commerce et de l’Industrie Liège Verviers Namur et la SPI, agence de développement de la province de Liège vous proposent ces quelques conseils.

Limitez au maximum les déplacements à Liège

Télétravail

Le télétravail, que nous commençons à bien connaître, pourrait être prolongé pour les travailleurs qui le souhaitent

Autres sites

Si votre entreprise dispose de différents bureaux, agences ou localisations, vous pouvez proposer à certains travailleurs de travailler d’une de ces localisations hors de Liège

Autres lieux

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi les diriger vers des structures de coworking ou de location temporaires d’espaces de travail

Évitez la voiture

Transports en commun

Pour éviter d’ajouter aux encombrements du centre de Liège, les transports en commun peuvent évidemment être solution intéressante.

→ les horaires du train

→ les horaires du bus

Pour faciliter leur usage et leur accessibilité, des parkings de délestage temporaires (aussi appelés parkings relais, abrégé en P+R) sont mis en place, en voici la liste :

 

Ces parkings totalisent de nombreuses places et sont entièrement GRATUITS. C’est également le cas de la navette de bus à partir de Vottem, qui sera entièrement GRATUITE tant que le tunnel de Cointe n’a pas rouvert.

Durant cette période, des panneaux indicatifs seront mis en place par la SOFICO à proximité des sorties sur les autoroutes liégeoises pour guider plus facilement les automobilistes vers les parkings SNCB et P+R. Les informations de circulation seront transmises à Waze et Tomtom.

fléchage temporaire sur autoroute

fléchage permanent hors autoroute

fléchage permanent hors autoroute

Un suivi de l’occupation de ces offres sera fait et si un renforcement de la desserte s’avère nécessaire, la SNCB et le TEC prendront des mesures en ce sens.

Transport en commun en zone sinistrée

Pour les habitants résidant près de Liège dans les vallées de la Vesdre et de l’Ourthe, la SNCB rappelle qu’elle y dessert 12 gares en plus de celles d’Esneux et d’Angleur du lundi au dimanche, à savoir les gares de Rivage, Poulseur, Hony, Mery, Tilff, Verviers-Central, Pepinster, Nessonvaux, Fraipont, Trooz, Chaudfontaine et Chênée.

L’offre ferroviaire sera rétablie à Chênée, Chaudfontaine, Trooz, Fraipont et Nessonvaux dès le 1er septembre et sera pleinement remise en service dès le lundi 13 septembre à l’approche de la rentrée des hautes écoles et des universités. Entre Nessonvaux et Pepinster, l’offre ferroviaire est remplacée par des bus affrétés par la SNCB.

RAPPEL : LIBRE PARCOURS ET TRANSPORT À LA DEMANDE POUR LES SINISTRÉS

Le « Libre-parcours Solidarité », proposé par les opérateurs de transport publics et distribué par les communes offre la gratuité sur l’ensemble des réseaux TEC, SNCB, De Lijn, et Stib pour les personnes sinistrées. Il peut être demandé depuis le 25 août dernier et il est valable jusqu’au 31 octobre. Si vous êtes sinistré, contactez votre commune pour obtenir votre libre parcours. Plus d’infos sur le site Wallonie.be

Il est également possible de bénéficier d’un transport à la demande si vous n’avez pas d’autre option. Plus d’infos également sur le site Wallonie.be

le vélo

Le vélo peut être une solution de mobilité pour les travailleurs habitant dans un rayon de 15 km autour de leur entreprise. Pour de petits trajets en ville en heure de pointe, un déplacement à vélo sera souvent bien plus rapide qu’en voiture. Les avantages sont d’ailleurs nombreux, tant pour les travailleurs que pour les employeurs.

Quelques conseils, bons plans et recommandations.

 

la marche

Pour les travailleurs qui habitent à proximité de votre entreprise, la marche est évidemment une excellente alternative. Les distances sont souvent plus courtes qu’on ne l’imagine ! Retrouvez la carte des déplacements à pied dans Liège sur le site de Tous à pied

Pour encourager vos travailleurs à marcher, vous pouvez les informer sur les bienfaits d’une activité sportive modérée mais régulière. Des challenge peuvent également dynamiser l’adoption de la marche : individuels ou par services, en nombre de pas (podomètres) ou de minutes marchées… les possibilités sont nombreuses.

le covoiturage

Pour limiter le nombre de voitures transitant par le centre-ville de Liège, les entreprises peuvent encourager et promouvoir le covoiturage entre collègues. Comment ?

  • en organisant une campagne de sensibilisation sur le sujet, rappelant les avantages du système et l’opportunité de le mettre en place dans la situation actuelle ;
  • en organisant un événement interne du type « speed dating » pour permettre aux travailleurs de trouver un collègue avec qui covoiturer ;
  • en réalisant et affichant ou diffusant une carte reprenant les domiciles (ou les codes postaux) des travailleurs et en désignant une personne de confiance (le Mobility Manager, du personnel RH) pour prendre en charge le « matching » des demandes.
  • En faisant appel à un opérateur professionnel qui accompagnera l’entreprise dans la mise en place d’un projet de covoiturage tant en termes de sensibilisation et d’organisation qu’en mettant à disposition une banque de données des offres. Carpool.be est le principal opérateur belge. Commuty dans une moindre mesure.

Pour info, la Wallonie a mis en place un réseau de parkings de covoiturage sécurisés, accessibles et proches des grands axes pour permettre aux covoitureurs de se donner rendez-vous.

Décalez les horaires, les itinéraires…

A Liège, l’heure de pointe s’étend de 7h30 à 9h le matin et de 15h30 à 18h30 le soir. Le mercredi est évidemment un cas particulier avec une pointe supplémentaire entre 12h et 13h30. En permettant à certains de vos travailleurs de commencer leur journée très tôt ou plus tard, vous leur évitez de perdre énormément de temps dans les transports et limitez la congestion globale de la cité ardente.

Autant que possible, choisissez également des itinéraires alternatifs. Les applications telles que Waze peuvent être d’un grand secours pour emprunter le chemin le moins encombré.

Bientôt la Semaine de la Mobilité

Du 16 au 22 septembre se déroulera la Semaine européenne de la Mobilité. À Liège, promouvoir une mobilité alternative sera d’autant plus d’actualité. La Cellule Mobilité de l’UWE organise dans le cadre de cette semaine, un Défi mobilité des Entreprises avec des suggestions d’actions de sensibilisation, un programme clé sur porte, dont le challenge vélo de l’Opération « Tous vélo-actifs ». Vous pouvez également bénéficier des offres promotionnelles d’opérateurs de mobilité. Une aubaine pour tester des solutions gratuitement ou à prix réduit, profitez-en !

Quelles dispositions en matière de logistique ?

Pour alléger au maximum les routes de la Cité ardente, les autorités ont décidé d’interdire jusqu’à la mi-octobre les camions de plus de 7,5 tonnes en transit. L’interdiction leur sera notifiée :

  • sur l’A602 depuis l’échangeur de Loncin (au nord de la ville) ;
  • sur l’E25/A26 depuis l’échangeur n°40 Embourg (au sud de la ville)
  • sur l’E25/A25 depuis l’échangeur de Cheratte.

Une signalisation bien spécifique a été positionnée en amont pour indiquer les interdictions aux véhicules concernés et les guider vers l’itinéraire alternatif (via les autoroutes E42/A15 et E411/A4).

 

Il s’agit bien entendu de la circulation de transit. Les autres poids lourds, ceux qui partent ou reviennent du centre-ville, ceux qui livrent les entreprises ou magasins de la zone ou ceux qui y effectuent un chargement sont autorisés à circuler. L’activité économique ne peut en aucun cas être entravée.

Toutefois, une première recommandation serait, si c’est possible, de planifier les horaires de livraisons/chargements pour éviter que les véhicules concernés n’empruntent les voiries du centre-ville en heure de pointe. Est-ce qu’un autre itinéraire, une déviation serait envisageable sans trop alourdir les coûts ? Une décision à prendre en regard du temps que le véhicule pourrait être immobilisé dans les embouteillages.

Avez-vous déjà envisagé la cyclologistique, autrement dit le recours aux vélos cargo pour vos livraisons en ville ? Savez-vous qu’il est possible de transporter jusqu’à 200 kg de marchandise sur de tels engins ? Que des bacs isothermes permettent de respecter la chaîne du froid ? Que la structure de base de ces vélos autorise le développement de différents supports de transport pour s’adapter à tout type de livraison ? Outre l’aspect environnemental, le principal avantage d’un tel service est le respect des délais de livraison parce que le vélo peut facilement s’affranchir des embouteillages et autres aléas de la circulation. Une aubaine pour Liège en ce moment. D’autant qu’il existe opérateur spécialisé qui officie sur l’ensemble du territoire de la Ville de Liège : Rayon 9.

Il vous reste des questions ? Des problèmes ?

Demander de l'aide

La Cellule Mobilité de l’UWE est votre disposition pour tout conseil en matière de mobilité. Nous relayons aussi la demande de la Task Force : si vous êtes une entreprise sinistrée et que vous avez des besoins ou des difficultés en matière de mobilité, faites-le-nous savoir.

Contact : mobilite@uwe.be – 010/48 94 05