Béatrice Schobbens

A l’occasion de la Journée du Transport Fluvial et de l’Intermodalité en Wallonie qui se tenait à La Louvière ce mardi 19 juin, le Groupe COMET s’est vu remettre le prix de la Direction de la Promotion des Voies Navigables et de l’Intermodalité (DPVNI). Cette distinction récompense chaque année une entreprise qui a réalisé une belle progression de son tonnage fluvial sur l’année écoulée.  

Le Groupe COMET, composé de 35 sociétés, est actif dans la collecte et le traitement des métaux ferreux, non ferreux, plastiques, pneumatiques, véhicules hors d’usage,  déchets d’équipements électriques et électroniques et résidus de broyage. Le groupe atteint des taux de valorisation extrêmement hauts, uniques au monde, et vise pour toutes ses activités, l’excellence environnementale. Le transport fluvial était donc pour eux une évidence. Dans ce but, tous ses sites sont situés en bord d’eau. Les avantages d’un tel transport pour le groupe sont nombreux : le risque d’accident sur site est réduit, de même que les nuisances sonores. Les délais de transport sont rapides, ils ne sont pas impactés par la congestion autoroutière ou le manque de chauffeurs poids-lourds. Et naturellement, l’impact environnemental est très nettement amoindri. Les bénéfices du transport fluvial sont tels que le Groupe COMET a investi dans sa propre flotte, précise  le directeur général Guillaume Grosjean, afin de bénéficier du matériel de navigation le plus adapté à leurs activités en terme de tonnage, plat-bord, équipement etc. Autant dire que le Groupe COMET est fermement convaincu de l’intérêt des voies navigables en Wallonie : il a confié 503 000 tonnes de marchandises à la barge l’année dernière. Et bien d’autres entreprises partagent cette conviction puisque, à l’exception du secteur sidérurgique, 2017 fut une année record en terme de tonnage transporté !