Béatrice Schobbens

La Mutualité Chrétienne de la Province de Namur, située au cœur de la capitale wallonne, accueille chaque jour près de 160 travailleurs. Un défi de taille en terme de parking, d’autant que la Mutualité doit aussi pouvoir accueillir ses affiliés, bénévoles, visiteurs etc. Il en a découlé une politique mobilité ambitieuse.


Travaux aux entrées de Namur, parking réduit, centre-ville piétonnisé, accueil de personnes PMR… Ces défis, la Mutualité a décidé de les voir comme une opportunité pour mettre en place une politique mobilité ambitieuse : les travailleurs habitant à moins de 5 km de leur lieu de travail, ainsi que les « gros » véhicules n’ont plus de place de parking à leur disposition. Une décision qui vise à renforcer le recours à la mobilité douce. Un choix évident pour la Mutualité qui vise une meilleure santé et joue sur la prévention, avec ses affiliés, mais aussi pour son personnel.

Indemnités cycliste et piéton, aménagement d’un local vélo (avec prises électriques), participation à Tous Vélo-Actifs, mise à disposition de matériel, places de stationnement réservées au covoiturage… les initiatives se sont multipliées pour soutenir cette vision, avec le soutien entier de la direction. Et les résultats sont perceptibles :

Les déplacement en journée, professionnels ou privés, sont également visés, puisqu’un vélo électrique est mis à disposition des travailleurs.

Le Mobility Manager, Jean-Baptiste Thonnet originellement chargé de l’infrastructure de l’institution, est lui-même convaincu. Il a relégué sa voiture au garage et fait désormais ses trajets en train et trottinette électrique !