Samuël Saelens

Confronter politiques et mobilité pour adapter les politiques de mobilité : les candidats ont relevé le défi à Namur. Un test grandeur nature d’une demi-journée, au travers d’un «serious game» inédit et innovant. Les partis MR, Ecolo, CDH et Défi étaient sur le terrain ce mardi après-midi.

Au cours des semaines qui nous séparent des élections de mai 2019, la mobilité sera plus que jamais au cœur des débats. L’UWE en a d’ailleurs fait l’un des axes forts de son mémorandum en demandant au prochain gouvernement de miser sur l’innovation dans le secteur des transports et de la mobilité. Dans cette perspective, l’Union Wallonne des Entreprises ne pouvait donc que s’impliquer aux côtés de l’asbl Maestromobile afin de sensibiliser les candidats, de manière… innovante, à la nécessité et à l’urgence… d’innover dans ces matières.

Plusieurs partis ont décidé de jouer le jeu du «serious game» Maestromobile. Ce mardi, Carlo di Antonio et Benoît Dispa pour le CDH, François Bellot et Luc Gennart pour le MR, Axel Bereau et Patrick Pynnaert pour Défi ainsi que Coralie Vial et Laurent Heyvaert pour Ecolo ont donc relevé le challenge en adoptant, sur le terrain, une approche synonyme de changement de comportements en matière de mobilité et de transport. Le temps d’une après-midi originale, fun et ludique, Maestromobile proposait en effet aux candidats de découvrir et de tester toutes les nouvelles mobilités disponibles dans la Ville de Namur. Regroupés en équipes avec des représentants d’entreprises et d’institutions locales mais aussi avec des Mobility Managers d’entreprises en cours de formation avec le SPW et notre Cellule Mobilité (www.mobilite-entreprise.be), ils ont pu combiner un large panel de possibilités de déplacement.

Ce défi était l’occasion pour l’UWE de rappeler l’une des priorités majeures de son mémorandum #Heptathlon2024 en vue des élections régionales de mai 2019. L’Union Wallonne des Entreprises souhaite écrire avec les candidats l’avenir de la Wallonie, c’est à dire lui donner une vision mais aussi la traduire en actes décisifs. Ces actes doivent conduire à une économie forte, prospère et durable en phase avec les besoins et les attentes de la société, capable d’intégrer les opportunités qu’offrent les grands défis actuels et futurs. Le mieux et le plus concret était de les confronter à la réalité des enjeux de mobilité. Pour aider les décideurs de demain, l’UWE propose une dynamique courageuse, confiante et audacieuse, articulée autour de 7 défis à mener de front.

En savoir plus : www.heptathlon2024.be.