Benoît Minet

La 14e réunion du Réseau des Mobility Managers s’est tenue le 14 novembre dernier chez GSK Vaccins. Elle s’est penchée, cette fois, sur la micromobilité comme un nouvel atout pour les politiques de mobilité des entreprises. Pour aborder cette notion sous toutes ses coutures, une cinquantaine de Mobility Managers d’entreprises ont pris part aux présentations, aux échanges, ainsi qu’à une initiation pratique.

En guise d’accueil, les responsables du site de GSK Vaccins Wavre nous ont fait l’honneur de présenter leur entreprise : son activité unique dans le domaine de la santé, sa taille impressionnante et ses multiples sites ou encore son rayon d’action économique mondial.

Pour poursuivre, la Cellule Mobilité a rappelé les objectifs du Réseau des Mobility Managers et a pris la peine de préciser différents mots de vocabulaire pour mieux appréhender la thématique du jour. Gyropode, Segway, Trottinette, Hoverboard, Gyroroue, Skateboard électrique… constituent effectivement la palette des outils de la micromobilité, alors autant savoir les distinguer ! La micromobilité, c’est une mobilité qui s’emporte sous le bras – légère et compacte – et se range facilement, mais c’est aussi et surtout une mobilité à combiner avec d’autres alternatives comme le covoiturage ou les transports en commun. Généralement ludique, la micomobilité est cependant à prendre au sérieux, car dans bon nombre de situations, elle peut renforcer à son niveau la politique de mobilité de l’entreprise.

« We Are Mobility » de la Febiac a alors précisé sa vision et la place de la micromobilité dans la sphère plus large de la mobilité, tout en mettant l’accent sur la nécessité de passer par le case du test pour crédibiliser l’usage de ses micro moyens de déplacement.

Encourager cette nouvelle forme de mobilité ne doit pas s’improviser dans le chef des employeurs. Autant en assurer une promotion en toute connaissance de cause en rappelant les principes de sécurité et les spécificités du Code de la route relatifs aux engins de micromobilité. C’est justement ce que l’AWSR a pu rappeler aux participants à travers une animation ludique et interactive qui a fait mouche.

Difficile pour les entreprises de s’y retrouver dans l’offre B2B en matière de trottinettes électriques. Entre solutions en libre service en ville (« free floating » ou « base to base »), achat, leasing et solutions clés sur portes, les acteurs et solutions techniques ne manquent pas. Là encore, la qualité du matériel et des services est variée. Autant en connaître les possibilités pour faciliter la gestion de flotte et être attentif aux différents concepts proposés par les opérateurs. Deux d’entre eux ont d’ailleurs pu présenter leurs outils taillés sur mesure pour les besoins des entreprises.

Avant de conclure la matinée par une indispensable initiation d’engins de micromobilité, encadrée par les professionnels de We Are Mobility, le tout sur une aire dédiée du parking de l’entreprise, le Mobility Manager de GSK Vaccins nous a fait part en détail de son travail. En effet, aborder la gestion de la mobilité dans une entreprise de cette taille relève de nombreux challenges. Cela nécessite, entre autres, une méthodologie exemplaire et un travail de communication important pour contribuer à soulager la pression automobile générée par les quelque 9000 membres du personnel répartis sur 4 sites… Un témoignage plus qu’inspirant pour les participants de cette nouvelle réunion du Réseau des Mobility Managers.

Consultez les photos de l’événement

Téléchargez les présentations de la matinée au format PDF