Béatrice Schobbens

La mobilité s’est imposée plus que jamais dans l’agenda des entreprises depuis le début de la crise sanitaire. On parle sans cesse de télétravail, du boom du vélo, de la nouvelle place du transport en commun. Chacun a pu constater l’impact que les embouteillages avaient sur l’équilibre vie privée/professionnelle et la rentabilité de l’entreprise. Beaucoup le disent : la mobilité va s’imposer dans les priorités de recrutement, tant pour les recruteurs que pour les recrutés !

Dès lors, les entreprises wallonnes doivent s’engager en faveur d’une mobilité durable. Mais que peuvent-elle faire ? Par où commencer ? Quelles actions prioriser ? Certaines sont déjà plus avancées, mais ont du mal à communiquer sur cet aspect, qui touche à leur organisation interne. Pourtant, cela intéresse les personnes qu’elles souhaitent recruter, notamment les Millennials. Et comment en informer leurs clients, qui ont des attentes toujours plus hautes en matière d’impact carbone de leurs fournisseurs ?

Pour répondre à ces problématiques, la Cellule Mobilité de l’UWE a lancé à l’occasion de la Semaine de la Mobilité 2020 un nouvel outil entièrement gratuit à destination des entreprises wallonnes : le Tableau de Bord Mobilité.

Basé sur un questionnaire dont les réponses sont ensuite analysées et traitées par les conseillers de la Cellule Mobilité pour être agrégées dans un Tableau de Bord, cet outil de synthèse permet à l’entreprise d’autoévaluer sa politique de mobilité. Elle peut ensuite communiquer en interne ses résultats, s’en servir pour améliorer la situation en se fixant de nouveaux objectifs ou les valoriser auprès de clients, de futurs employés, d’instances officielles…

La démarche est gratuite, elle vise à mettre le pied à l’étrier de la mobilité. Elle est ouverte à toutes les entreprises wallonnes.