Olivia Boever Aucun commentaire

Un mois après le lancement du transport “TEC à la demande”, le TEC et la Ville d’Ottignies Louvain-la-Neuve lance ce 8 mars la mise en circulation d’une toute nouvelle navette électrique autonome : la bien nommée “Autonom-e”.

Du 8 mars au 31 août 2021, ouvrez l’oeil : vous croiserez probablement dans les rues de Louvain-la-Neuve un petit véhicule jaune futuriste aux couleurs du TEC. Sans chauffeur, cette navette automatisée et électrique assurera à terme la liaison entre la gare SNCB et le parc scientifique Einstein. Elle fait partie du projet Navajo, porté par Digital Wallonia et le TEC, dans lequel on retrouve également le transport “TEC à la demande”, lancé le 8 février dernier, également à Louvain-la-Neuve (voir encadré ci-contre).

Navajo est le résultat d’un appel à projets du gouvernement wallon sur la thématique des “territoires intelligents”. La Ville d’Ottignies Louvain-la-Neuve a proposé ce projet de mobilité rassemblant de nombreux partenaires publics et privés. L’objectif étant d’évaluer l’intérêt du citoyen pour de nouveaux services de mobilité et de pousser l’innovation en Wallonie grâce, notamment, à l’acquisition et la maîtrise de nouvelles technologies.

“Autonom-e” et “TEC à la demande” donnent une nouvelle dimension à la mobilité à Louvain-la-Neuve. En effet, ces deux types de navettes offrent une solution de mobilité originale pour rejoindre les parcs d’activités économiques depuis le centre-ville et plus particulièrement depuis la gare. Jusqu’ici, il y avait le vélo ou trottinette pour effectuer ce “last mile”. Désormais, s’y ajoutent les navettes. A Louvain-la-Neuve, le train devient donc un moyen de transport pertinent et crédible puisqu’il est désormais directement connecté aux entreprises qui bordent la cité estudiantine.

Si “Autonom-e” est un service à ligne et horaire fixe dédié spécifiquement à desservir le parc Einstein, “TEC à la demande”, permet quant à lui de bénéficier d’un transport public sans contrainte d’horaires ni d’itinéraires. Permettant plus de flexibilité qu’une ligne de bus traditionnelle, cette navette à la demande est capable de desservir des endroits qui ne sont pas couverts par les autres lignes de bus. Il permet aussi de s’affranchir des horaires fixes : on fait appel au service quand on en a besoin, au lieu de s’adapter aux horaires du service existant. Il peut être une solution pour tous les déplacements des travailleurs sur le temps de midi par exemple, ou pour les déplacements de service dans le rayon (certes restreint) de la ville de Louvain-la-Neuve.

La mobilité du futur sera multimodale, intermodale et intelligente. Navajo et ses deux navettes la concrétisent à Louvain-la-Neuve.

TEC à la demande

Le principe est simple : je réserve mon trajet via l’application “Tec à la demande” ou par téléphone et le service du TEC vient me chercher là où je me trouve (point A) et m’amène là où je souhaite me rendre (point B). Comme c’est un transport partagé, il est possible que le trajet soit ponctué d’arrêts commandés par d’autres personnes qui veulent entrer ou descendre du bus. L’app me permet de suivre en temps réel l’endroit où se trouve la navette que j’ai appelée et d’évaluer le temps à attendre. Le trajet est au prix unique de 2,10 €.

Le parcours actuel d'Autonom-e

Autonom-e, de son petit nom, assurera donc un service de navette gratuit, tous les jours de la semaine de 7h30 à 19h30 et le samedi de 10h30 à 18h30. Jusqu’au 30 avril 2021 (première phase de déploiement), la navette  desservira au départ de la gare de Louvain-la-Neuve, les 5 arrêts suivants :

Cet itinéraire évoluera au fil du processus de déploiement du projet pour atteindre en fin de compte le parc scientifique Einstein . Trois phases sont attendues au total.