Le Mobility Management en entreprise est assuré par le coordinateur mobilité (ou Mobility Manager) qui est la personne ressource au sein de l’entreprise assurant la mise en place d’une stratégie de mobilité, son suivi et son évaluation.

Il définit les objectifs ainsi que les moyens d’organiser et d’accompagner les différentes mesures ou le PDE. Il informe, sensibilise et communique tant avec l’employeur, les travailleurs qu’avec l’extérieur. Il est le garant du maintien de la dynamique du projet.

Si la démarche de l’entreprise est moins globale que celle d’un plan de déplacements, il reste néanmoins utile de désigner une personne de référence pour les questions de mobilité, même si celle-ci ne gère cette matière que très ponctuellement.

Comment faire ? Choisir la bonne personne

Le Mobility Manager peut être une personne interne ou externe au personnel de l’entreprise. Toutefois, dans le premier cas, il sera généralement issu des départements environnement, ressources humaines, sécurité ou logistique. Les qualités d’un Mobility Manager sont comme dans toute bonne lettre de motivation: l’organisation, la créativité, la communication, la sociabilité, la motivation, le bon sens de la négociation et enfin, la bonne connaissance de l’entreprise et de son contexte.

Même s’il remplit toutes ces qualités, pour assurer une concertation optimale au sein de l’entreprise, le Mobility Manager a besoin du soutien entier de la direction et ce, dès le démarrage du projet. Cette dernière doit fournir les moyens humains et financiers suffisants, tenir un rôle d’exemplarité et se porter garante, en tant que structure décisionnelle, d’une large disponibilité auprès du Mobility Manager.

Missions

Le Mobility Manager sert d’interface entre la direction et son personnel mais aussi entre l’entreprise, les autorités locales, les opérateurs de transport public et tout autre acteur issu du domaine de la mobilité.

Il assure principalement

  • Journal interne, affiches, intranet;
  • Organisation d’actions promotionnelles (semaine ou printemps de la mobilité, journées train-tram-bus…);
  • Distribution d’informations sur les moyens de transport durables;
  • Réponse aux questions sur les modes de déplacement (E-mail, téléphone);
  • Conseils d’itinéraires sur demande;
  • Suivi et mise à jour des informations (fiche d’accessibilité, intranet, panneaux d’information…).
  • Suivi de la réalisation des mesures;
  • Création de nouvelles mesures;
  • Evaluation des résultats;
  • Négociation avec les preneurs de décisions internes et externes pour la réalisation et la mise à jour du plan.
  • Places de stationnement;
  • Facilités spécifiques aux personnes à mobilité réduite (PMR);
  • Indemnités;
  • Avantages spéciaux.